Archives de catégorie : actions

Le Générique, projet inclusif et trilingue !

Le répertoire trilingue et inclusif du Cinéma et de l’Audiovisuel belge, soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Projet initié par Elles font des films et Elles tournent.

www.legenerique.be

Le Générique met en avant les femmes (comprend toute personne qui s’identifie en tant que femme), les personnes transgenres et les personnes non-binaires travaillant dans le Cinéma et l’Audiovisuel belge.

Son objectif est de valoriser ces travailleur·euse·x·s encore trop souvent invisibilisé·e·x·s ainsi que leurs créations.

L’accès aux profils est ouvert à tou·te·x·s les professionnel·le·x·s afin de constituer des équipes plus inclusives et plus diversifiées.

Hors Champ est heureux d’être partenaire de ce beau projet !

Atelier 4/4 : projet participatif Cinéma et Durabilité

Il est déjà l’heure de vous partager l’invitation à notre quatrième et dernier atelier du projet participatif Cinéma et Durabilité qui aura lieu le 15 avril prochain ! 🌱💥🙏

Cette dernière rencontre invite toustes les professionnel·les du cinéma autour des “Mises en pratique éco responsables par département “.

Nous accueillerons Maude Piette, cheffe déco qui viendra nous présenter les avancées dans le domaine des décors. Dans ce nouvel atelier, toujours animé en intelligence collective par Jeanne de Collectiv-a, nous nous inspirerons de ce que la déco a mis en place comme outils vers plus de durabilité pour créer des ponts et une mise en pratique dans les autres départements.

Il est indispensable de vous inscrire par mail à l’adresse suivante : horschampbelgique@gmail.com pour le 12/04 au plus tard, en indiquant votre profession.

Un grand merci au Centre du Cinéma et de l’audiovisuel ; Cinécolab, Elles font des films ; SACD ; Scam ; Hub.brussels , l’ARRF et la Medaa.be pour l’accueil.

Hors-Champ informe aussi sur les plateaux.

Suite à la demande des technicien·nes belges du tournage de « Missing Island » tout au nord de la Norvège, nous avons profité du week-end pour organiser une petite réunion afin de les informer d’une part sur les détails du nouveau statut des travailleur·euses des Arts et d’autre part sur les  différentes missions et les moyens dont dispose Hors-Champ pour les accomplir. Même perdu·es dans le Grand Nord, les membres de l’association sont prêt·es à répondre à vos questions ! Certain·es n’ont pas hésité à profiter de l’occasion pour se faire membres

Atelier #3 projet participatif Cinéma et Durabilité, 15/02.


Un grand merci à toustes les participant·es pour leur implication autour de l’élaboration de la charte « production éco-responsable » qui nous a réunis.

13 personnes se sont portées volontaires pour continuer le travail et proposer une charte concrète pour début juin.
Joie !

Comme après chaque atelier, nous sommes chargé·es à bloc !

Nous vous donnons rendez-vous le 15 avril pour le 4ème et dernier atelier. Nous échangerons avec l’équipe de Magazzino à propos des outils et solutions qu’iels ont mis en place pour plus de durabilité à travers le département déco. Tous les secteurs sont les bienvenus pour participer à cette dernière rencontre.

Merci à nos soutiens et partenaires Centre du cinema et de l’Audiovisuel; Cinécolab; ARRF; Ellesfontdesfilms; Hub.brussels; Sacd et un merci particulier à la Scam et la Medaa pour l’accueil durant ce troisième atelier.

Atelier #2 : cinéma et durabilité

L’atelier #2 du projet participatif cinéma et durabilité s’est tenu la semaine dernière.
Un grand merci à toustes d’être venu·es si nombreux·euses, nous étions full avec une liste d’attente.
Nous continuons de sortir boosté·es et enrichi·es des réflexions apportées lors de ces rencontres avec vous. Merci pour votre participation active lors des différents ateliers.

Nous avons débuté cette séance par une présentation de Tim Wagendorp du VAF. Nous nous sommes ensuite réparti·es en 4 groupes, chacun discutant sur un point permettant de mettre en exergue la thématique du jour : Comment planifier une éco-production qui fédère et atteint ses buts ?

Vous pouvez déjà bloquer dans votre agenda la date du 15/02, date du 3ème atelier. Toutes les invitations et infos pratiques suivront prochainement.

A très bientôt !

Merci au Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles pour le soutien.
Merci à nos partenaires : Cinécolab, Scam, SACD, Elles font des films et l’ARRF.  Merci à hub.brussels pour l’accueil !

IMG_5248

Commission du travail des arts

Ce lundi 4 décembre 2023, la nouvelle « Commission du Travail des Arts » était officiellement présentée au secteur lors d’une soirée se déroulant au KVS en présence de Franck Vandenbroucke, ministre des affaires sociales. Hors-Champ y assistait. Si cette cérémonie était l’occasion pour le secteur politique de nous vanter toutes les qualités de cette réforme du statut dit « d’artiste », de nombreuses sources d’inquiétude subsistent tant chez les professionnel·es du secteur que chez les membres de la Commission issus des fédérations et des syndicats.La première de celle-ci est la quantité de travail que va devoir fournir la Commission d’ici le 1er janvier 2024, date officielle de l’entrée en vigueur de la réforme Working In The Arts. En effet, il va leur falloir d’ici la fin de l’année étudier et essayer de mettre en place un Règlement d’Ordre Intérieur, un cadastre des professions éligibles au nouveau statut et les critères d’évaluation des futurs candidats à l’attestation de travailleurs des Arts. Malgré les propos rassurants de l’Administration, beaucoup craignent un coup de force de celle-ci afin de mettre en place des balises qui élimineraient bon nombre de demandes.

La soirée fut néanmoins l’occasion pour Hors-Champ de raffermir les contacts avec les autres associations représentant les travailleuses et travailleurs des Arts dans d’autres secteurs que le cinéma (théâtre, musique, arts plastiques notamment) ainsi qu’avec des représentants syndicaux.

Nous restons évidemment attentif·ves au déroulement futur des événements et nous vous en ferons le relais.

Pour rappel, si vous voulez tout savoir sur les conditions d’éligibilité au nouveau statut, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’Atelier des Droits Sociaux : https://ladds.be/le-mal-nomme-statut-dartiste-compilation-de-tous-nos-documents-sur-le-sujet/

Appel / Mobilisation

appel

Alignement des planètes, faux départ pour la FWB ?

 Les fédérations professionnelles d’auteurs, d’artistes, de techniciens et de producteurs, unanimes, s’alarment d’un décrochage annoncé du budget 2024 de la création et de la production cinéma et audiovisuel de la FWB ; elles rappellent la responsabilité essentielle de la FWB, notamment en amont de leur filière.

 L’Union européenne, soucieuse des publics, de la diversité culturelle et de son autonomie économique, fait du financement d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles diversifiées une de ses priorités. Elle a construit avec la Directive « TVSF » (1989) un moteur important mis au service des Etats membres.

En Belgique, la Fédération Wallonie Bruxelles (FWB) a été dès l’origine un acteur majeur de cette politique européenne, depuis notamment le sommet des Ministres de la Culture tenu à Mons, sous la présidence d’Elio Di Rupo et l’Administration d’Henry Ingberg. 
Cela a formé une socle solide, sur lequel s’est construit tout notre système de soutien en matière de création et de production.

La FWB continuera ensuite à jouer ce rôle en soutenant fortement, en 2018, et avec succès, une modernisation de la Directive TVSF (renommée en « SMA »[1]), pour notamment étendre les effets des quotas d’investissements dans la création et la production audiovisuelle aux opérateurs extérieurs aux pays ciblés par leurs services de médias. Une réforme ambitieuse du Décret SMA (l’adaptation de la Directive en FWB) est d’ailleurs en voie d’être adoptée, appuyée par un avis sans équivoque du CSA qui a rappelé toute l’importance de s’inscrire pleinement dans le contexte européen, francophone et belge.
La FWB a aussi renforcé en 2022 de façon très significative sa dotation à la RTBF pour les 5 années à venir et partiellement ajusté le budget de la Commission du Film du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel[2] confronté à la crise sanitaire désastreuse, à une hausse brutale des coûts et à une explosion du nombre de projets soumis.

 L’ Etat fédéral, les Régions et les pouvoirs locaux appuient, quant à eux, cette politique commune par des dispositifs nécessaires comme le tax shelter, les fonds régionaux, st’art, ou des initiatives locales de diffusion ou de soutien aux cinémas de qualité.

 On pouvait donc attendre que la FWB poursuive son travail de réindexation minimale et au-delà d’alignement des planètes proposé par le secteur et le CSA, prenant appui sur les acquis, récents et plus anciens, pour ouvrir une nouvelle phase de la construction de sa filière cinématographique et audiovisuelle, comme cela avait été discuté en profondeur durant les derniers mois.

 Nous nous réjouissions d’apprendre, par ailleurs, que d’autres secteurs, comme les arts de la scène, également confrontés à de nouveaux défis et des indexations qu’il s’agissait de financer, allaient pouvoir compter sur un refinancement important. Cela nous donnait la conviction que le gouvernement avait bien pris la mesure des enjeux en cours dans notre secteur également.

 Nous apprenons aujourd’hui que, dans son avant-projet de décret budgétaire 2024, la FWB n’a prévu aucun moyen pour indexer et construire cette politique, tout aussi légitime et importante que celle engagée dans d’autres secteurs culturels. Pire, la dotation de la FWB au Centre du cinéma et de l’audiovisuel pourrait régresser en 2024 ! 

 Or, s’il est affaibli, c’est toute la filière qui en pâtira, la qualité et la diversité de la création mais aussi toute l’économie de la production déjà à bout impactée par les crises récentes.

Une même stupeur avait déjà saisi les écrivain·es, qui ont décrit le traitement réservé au secteur des lettres comme  « une incompréhensible et douloureuse contradiction ».

 Nous, auteurs, autrices, scénaristes, artistes-interprètes, techniciens et techniciennes, réalisateurs.trices-producteus.trices, producteurs et productrices et autres travailleurs et travailleuses de la filière cinéma/audiovisuel souhaitons, toutes et tous unis, nous élever contre cet avant-projet de budget, et le décrochage qu’il manifeste.

Comment le gouvernement et les partis de la majorité peuvent-il littéralement tourner le dos à ce qu’ils avaient bâti ces derniers mois?

Nous demandons donc :
1) d’être reçus par le Gouvernement et les présidences de parti de la majorité et de l’opposition au plus vite ;
2) que le Gouvernement de la FWB, et la majorité PS/MR/ECOLO qui le soutient, ne renonce pas au projet d’aligner vraiment les planètes, adapte son projet de décret budgétaire 2024 pour mettre en œuvre le plan de développement qui a été établi pour les années 2024 à 2028, et contribue, au lieu de le brider, à développer de notre filière si important pour le rayonnement de notre culture, et pour toutes les retombées économiques qu’il génère, en termes d’emplois, de création de valeur ajoutée, et de recettes fiscales.

Signatures des Fédérations professionnelles
Hors Champ
ARPI
ARRF
SACD
Scam
UPFF
Pro spere
ABRACA
Sabam

*Pour signer la pétition vous pouvez envoyer un mail à horschampbelgique@gmail.com

[1] https://eur-lex.europa.eu/FR/legal-content/summary/audiovisual-media-services-directive-avmsd.html 
[2] Dotation du budget de la Commission du film 2013 : 10,5 millions d’euros, Dotation 2019 : 9,5 millions d’euros, dotation 2022 : 11,3 millions d’euros, soit une augmentation (en 2022) de 7,6 % pour 24 % d’inflation

 

Table ronde : Cinéma et inclusion. The Extraordinary Film Festival

Screenshot_20231110_114938_Instagram
Le 10 novembre dernier, Hors Champ a participé à la table ronde Cinéma et Inclusion dans le cadre de la  7ème édition de The Etraordinary Film festival.

Cette table ronde soulevait 
la question de la place du handicap dans l’audiovisuel en Fédération Wallonie Bruxelles à travers 3 axes de réflexions :
– Quels sont les obstacles à une production inclusive qui compterait des technicien.ne.s ou employé.e.s de production porteur.euse.s de handicap ?
– Pourquoi y-a-t-il si peu de diversité (présence de personnages porteurs de handicap) dans les rôles, silhouettes et figurant.e.s sur des films hors sujet « handicap » ?
– En comparaison avec la Flandre et les autres pays européens, pourquoi la Belgique francophone est-elle à la traîne en termes de nombre de films (fictions ou documentaires) ayant le handicap pour sujet ?

Un échange important, nécessaire et enrichissant qui nous fait bien prendre conscience que l’inclusion c’est l’affaire de toustes.

Crédit photo : The Extraordinary Film festival

Résultats de notre enquête diffusée cet été ! Cinéma et Durabilité

Nous sommes heureux.euses de vous partager les résultats de l’enquête qui a ouvert, cet été, le projet Cinéma et Durabilité initié par Hors Champ, soutenu par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel et la Fédération Wallonie-Bruxelles, en partenariat avec Cinécolab, la SCAM, l’ARRF et Elles Font des Films. Ce projet, basé sur le partage d’expériences, a pour objectif de construire au fur et à mesure des outils réflexifs et pratiques pour pousser le cinéma vers plus de durabilité.

Cette enquête a recueilli les témoignages et les opinions de celles et ceux qui co-construisent les films, de façon à dresser un état des lieux des jonctions et frictions entre travail et écologie dans le secteur du cinéma en Belgique francophone, à l’heure où il est affecté par les bouleversements environnementaux.

Les résultats mettent en lumière la façon dont les changements actuels affectent les pratiques professionnelles et les relations de travail. Ils pointent les difficultés et les aspirations face à la nécessité des adaptations.

L’enquête a été pensée et dépouillée avec l’envie d’un partage large de ses conclusions. Nous espérons que cette collecte de données et les analyses qui en découlent, permettront à chacun.e de découvrir les vécus et points de vue des autres, de comprendre les mécanismes à l’œuvre et de s’approprier le sujet.

Cinéma-et-durabilité_Enquête-Hors-Champ_Dépouillement-et-analyse

Cinéma et Durabilité – Atelier 1 – 19/10 à 13h30 – Maxima

Atelier_1_HC
Nous avons le plaisir de vous partager l’invitation à notre premier atelier qui s’inscrit dans le cadre du projet participatif : Cinéma et Durabilité.
.
Ce projet a démarré cet été avec une enquête (que nous partagerons prochainement) et se déploiera sur quatre ateliers interactifs. Chaque rencontre abordera la question des enjeux de durabilité sous un angle particulier, de façon à ce que nous construisions ensemble, au fur et à mesure, des outils pertinents dans le contexte des changements à l’œuvre actuellement et de leurs impacts sur nos pratiques professionnelles.
.
Le premier atelier est à destination des équipes techniques et artistiques, d’autres nous rejoindront en cours de projet afin de travailler la question sous tous ses aspects.
.
Une facilitatrice extérieure animera cette première rencontre avec des outils d’intelligence collective.
.
Pour participer, il est indispensable de vous inscrire par mail à l’adresse suivante : horschampbelgique@gmail.com pour le lundi 16/10 au plus tard, en précisant votre profession.
.
Si vous avez besoin d’une aide pour garder vos enfants afin de vous rendre à cet atelier, faites-le nous savoir le plus rapidement possible. Nous trouverons une solution avec vous pour que ce ne soit pas un obstacle à votre venue.

Nos retrouvailles du 2 septembre 2023

Le samedi 2 septembre dernier, nous avons organisé des retrouvailles à La Serre. Nous souhaitions avoir l’occasion de vous revoir ou de vous rencontrer afin d’échanger sur nos activités de l’année écoulée et à venir, porteuses de projets qui nous sont chers.

Nous avons donc présenté notre projet participatif Hors Champ Durabilité, actuellement en partenariat avec le Centre du Cinéma et de l’audiovisuel, Cinecolab et Elles font des films. Nous avons également échangé sur nos ateliers Mémo Deal et Lecture de Budget de film qui reviennent en 2024.

La discussion fût riche de partages d’expériences et d’idées ! Des retrouvailles à réitérer. Merci pour votre présence.

Durabilité dans le cinéma belge francophone Enquête à destination des travailleur.euse.s du cinéma et de l’audiovisuel

2023-07-jardin-maquette durab - 1 sur 1


Toute l’équipe d’Hors Champ et ses collaborateur.rices, en partenariat avec le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel, ont le plaisir de vous partager une enquête à propos de l’impact des enjeux de durabilité sur nos pratiques professionnelles qui permettra de récolter des données inédites dans le cinéma belge francophone.

Il s’agit d’un questionnaire anonyme à destination des travailleur.euse.s du cinéma et de l’audiovisuel : équipes techniques et artistiques, qui a pour but de faire un état des lieux en recueillant vos expériences de tournage et de post production. À l’heure où la question de l’éco-production est d’actualité sur les plateaux et dans les studios, nous vous invitons à exprimer vos ressentis, vos opinions et vos suggestions. Vos témoignages sont précieux !

N’hésitez pas à relayer à toustes les technicien.ne.s et équipes artistiques de votre entourage. La diversité de nos expériences fera la richesse de cette enquête. Le questionnaire est ouvert jusqu’au 17 août.

Lien ici : ENQUÊTE HORSCHAMP 
 
Nous vous remercions d’avance pour le temps que vous consacrerez à ce questionnaire, première étape indispensable du projet participatif Hors Champ Durabilité qui se déploiera dans les mois à venir.  

Statistiques genrées des productions belges francophones en 10 ans de chiffres

IMG_1353

En juin dernier, Hors Champ a assisté à la présentation de l’étude chiffrée menée par Elles font des films avec Sarah Sepulchre (UCLouvain) et son équipe.

Même si les choses bougent nous sommes encore loin de la parité et la tâche reste immense.

L’étude comporte deux volets :
– La présence des femmes derrière la caméra c’est-à-dire les réalisatrices mais également tous les autres postes qui incombent à la construction d’un film.
– La présence des femmes devant la caméra qui aborde la notion des représentations à travers les personnages portés à l’écran.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette étude nécessaire et précieuse, ainsi que sur les échanges qui ont suivi lors de la table ronde c’est par ici : https://welovecinema.be/fr/les-femmes-devant-et-derriere-la-camera-10-ans-de-cinema-belge/

Rencontre lecture de budget avec un producteur exécutif

En janvier dernier, Hors Champ a eu l’opportunité d’organiser une rencontre « lecture de budget » avec un producteur exécutif.

Celui-ci nous a expliqué les étapes de production d’un film : le devis prévisionnel, l’évolution des budgets et des coûts, etc,… Ces informations et explications ont permis aux participant.e.s de poser des questions concrètes et précises par rapport à leur situation. Et, à contrario, il était enrichissant d’entendre les enjeux et obligations du côté des productions.

Un dialogue important et nécessaire à maintenir !

Un grand merci au producteur de nous avoir accordé du temps pour cet échange précieux avec les participant.e.s.

Un grand merci à Maxima pour l’accueil !

20230119_193213 IMG_20230119_185606

Soirée Memo Deal 2023

Merci pour votre présence à la soirée Mémo Deal 2023 !

Soirée consacrée à la présentation de l’outil de négociation mis à jour.
Et bien remplie par les questions, échanges, recoupement d’informations, dénonciations d’abus, et partage de bonnes pratiques.

Ou comment mieux se défendre par le partage du savoir !

 

Merci au Cinéma Palace pour l’accueil.

 

IMG_5012

IMG_E0160

IMG_E0165

Continuer la lecture de Soirée Memo Deal 2023

Indexation des salaires

Nous souhaitons attirer votre attention sur l’indexation des salaires.

Comme d’autres, les barèmes des CP 303.1 et 227 ont été indexés ces derniers temps, en répercussion du coût de la vie qui a fortement augmenté.
Dans ce contexte, un budget de 2,8 millions d’euros d’augmentation a été attribué par le Gouvernement CF-WB au Centre du Cinéma afin d’aider nos employeurs, les maisons de production, à faire face à ces différentes augmentations : coûts de production et indexation des salaires.

Ce supplément se traduit par une hausse des aides accordées par la Commission de sélection du film aux différents projets. L’indexation automatique des salaires ne nous atteint pas directement lorsque nous sommes dans des emplois intermittents, mais l’augmentation du coût de la vie, lui, ne nous épargne pas.

Nous vous invitons donc à négocier vos salaires à la hausse en fonction de ces indexations. Sans augmentation de votre salaire, c’est une diminution que vous subissez.
La négociation individuelle n’est jamais facile. Pensez que vous le faites aussi pour les autres : en agissant en faveur de vos droits, vous permettez à d’autres de le faire également, sans peur.
C’est une action collective et militante que d’agir en ce sens.

A très bientôt,
Hors Champ.

GT-Conditions de travail

Dans le cadre de la Chambre de Concertation Cinéma (lieu de discussion du secteur au Centre du Cinéma), Hors Champ participe à un tout nouveau groupe de travail (GT) sur les conditions de travail des technicien.ne.s  et des artistes de l’audiovisuel et du cinéma en FWB.

Un travail est engagé entre plusieurs fédérations professionnelles (Hors Champ, UPFF, PROSPERE, SCAM, UB&BV) afin de mettre en place des conditions favorables aux pratiques respectant les lois. De ce fait, l’existence d’abus est dores et déjà reconnue !

L’objectif de ce GT « Conditions de travail » s’articule en deux axes :

  • Un volet communication qui aura pour but de sensibiliser le secteur aux abus, de rappeler les lois en vigueur, et d’informer chacune et chacun des recours possibles en cas d’abus.
  • Un volet structuration : élaboration de clauses communes qui devront être reprises dans les contrats et bons d’engagement. Ces clauses concerneront la rémunération, le nombre d’heures de travail, etc.
    Ce document sera intégré par la FWB pour l’attribution de l’agrément des films financés par la Commission du Film.
    Enfin, une charte des bonnes pratiques sera réalisé. L’ensemble des intervenant.e.s du secteur devront la respecter.

Voilà une première étape importante ! Mais le travail continue !

Manifestation Green light for culture

 

Le 22 décembre, le Gouvernement annonçait la fermeture des théâtres, cinémas et salles de concert. Passé la surprise et l’effroi, le secteur culturel s’est très vite mobilisé. Une liste de lieux culturels annonçant rester ouverts s’allongeait d’heure en heure. Une manifestation a été organisée le dimanche 26 décembre #Greenlightforculture. Entre 5000 et 15 000 personnes étaient présentes dans une belle énergie musicale et stimulante.

Action Still Standing : succès !

Les intermittent·es du secteur culturel se sont (im) mobilisés le 25 juin dans tout le pays, pour que les gouvernements se bougent enfin pour soutenir le secteur, permettre la reprise dans de bonnes conditions, soutenir ceux qui en ont besoin….

L’image artistique de notre « giga performance » a donné un message très clair et a ému beaucoup de participants et de passants.
Un gigantesque bravo et un gigantesque merci donc à vous toute.s !!!

Hors Champ était de la partie, avec une coalition de 50 associations du nord au sud du pays. Les fédérations ont prouvé qu’elles sont là et se battent pour leurs membres et qu’elles le font main dans la main ! C’est un moment historique !

Revue de presse compilée par Artistes Affilié.e.s :

REVUE DE PRESSE ACTION #STILLSTANDING
ACTIE PERSOVERZICHT
Continuer la lecture de Action Still Standing : succès !

Répercussions de la crise du COVID-19 sur l’emploi et les revenus des technicien·nes du cinéma et de l’audiovisuel

Voici l’étude réalisée par Hors Champ sur base de notre questionnaire : « Répercussions de la crise du COVID-19 sur l’emploi et les revenus des technicien·nes du cinéma et de l’audiovisuel »

Vous pouvez lire l’étude au complet en ligne, sur notre site :

https://horschamp-asbl.be/infos/covid-cinema/etude-repercussions-crise-covid-19-techniciennes-cinema-audiovisuel/