FWB-conditions-legeres

Projets « Conditions légères » : le nivellement par le bas

Ou comment niveler par le bas dès le début d’une carrière (« Les objectifs de cet appel à projets sont de : (…) > Encourager les auteurs et les producteurs de la FWB, en priorité ceux qui démarrent, en leur offrant la possibilité de réaliser un long métrage de fiction en intégrant dès le départ certaines contraintes de contenu et budgétaires, permettant de stimuler la créativité en bonne connaissance de cause »), voire même en cours (« à partir de cette année, l’appel est également ouvert aux réalisateur·trice·s ayant déjà un long métrage ou plus à leur actif ») !!

Le tout dans quelles conditions… (« un film réalisé dans des conditions légères doit se faire avec des moyens techniques (équipes et matériels) modestes afin d’être réalisable dans le cadre d’un budget limité connu dès le départ (…) Le montant de l’aide est de maximum 100 000 euros pour les longs métrages (…) Tous les intervenants du film devront être payés selon les normes du marché. Il ne s’agit pas de faire un film « au rabais » mais d’assurer sa réalisation dans des conditions économiques viables ») Autant dire : « MISSION IMPOSSIBLE »

Si ça c’est pas une politique culturelle audacieuse et soucieuse de maintenir les qualités professionnelles de son secteur…

Allez, haut les cœurs !

Cette news est inspirée de notre post Facebook dans le groupe Hors Champ :
https://www.facebook.com/groups/horschamp/permalink/917833931720346/


Lien vers l’appel à projet

https://audiovisuel.cfwb.be/actualite/news/appel-a-projets-2019-pour-longs-metrages-realises-dans-des-conditions-de-production-legeres-cest/

FWB-conditions-legeres

Laisser un commentaire