pomme_bandeau

Rencontre avec Alda Greoli autour du « statut d’artiste »

Ce 6 décembre, une délégation conjointe de Hors Champ et Pro Spere a été reçue par Alda Greoli, autour de la question du « statut d’artiste »La ministre était bien au courant du dossier « statut » et de ses implications pour les travailleurs du secteur des arts.

Nous lui avons fait part de nos constats, et de propositions concrètes pour améliorer le statut des travailleurs intermittents :

  • un Tax Shelter éthique, qui garantisse que la récente réforme aboutisse à des meilleures conditions de travail.
  • le non-cumul des droits d’auteur et des allocations de chômage, pour éviter que les auteurs doivent rembourser des allocations à l’ONEM quand ils perçoivent des droits, même si ils ont créé sous contrat de travail.
  • faciliter l’accès à l’assurance-chômage et à la protection de l’intermittence, accès rendu particulièrement difficile depuis 2014.
  • améliorer les rapports avec l’ONEM, qui harcèle les artistes (contrôle de recherche d’emploi et emploi convenable)

Alda Greoli nous a dit travailler à l’amélioration du « statut » avec Sven Gatz (ministre flamand de la Culture) et vouloir porter ce débat au Fédéral auprès de Kris Peeters (ministre fédéral de l’Emploi) et Maggie De Block (ministre fédérale des Affaires Sociales). Elle a pris note de nos propositions.

Nous notons la volonté d’Alda Greoli de prendre ce dossier en main, mais nous attendons de voir les résultats concrets, vu que le « statut » n’est pas de la compétence de la ministre de la Culture, et que les ministres fédéraux seront sans doute durs à convaincre. Dossier difficile et litigieux s’il en est !

Laisser un commentaire