Artistes (et techniciens) au centre ?

Vraiment ?

la-vie-dartiste-recadreIllustration Catherine B. – Tous droits réservés – Reproduction interdite

   Événement de clôture de l’opération Bouger les Lignes, ce vendredi 3 février au Rockerill de Charleroi.

 rockerill_03  rockerill_02Concert de Mochélan
Hors Champ ayant activement participé à cette première coupole « Artistes au centre »,  était présent afin de s’assurer de la mise en œuvre des priorités dégagées.

Petit résumé du discours d’Alda Greoli :

  • « Merci à tous les participants qui ont fait vivre Bouger les lignes. Les recommandations viennent des secteurs, pas de la Ministre. »
  • « Vous et moi sommes co-responsables de la mise en oeuvre. Contrôlez mon travail ! »
  • Les comités de suivi traiteront entre autres des dossiers transversaux tels que le « statut d’artiste ».  Cela se fera en collaboration avec le ministre Sven Gatz.
  • Alda Greoli insiste sur la formation, formation initiale des étudiants, formations continuées des artistes et techniciens, ainsi que des enseignants.
  • Sur le budget pour la mise en œuvre : elle a obtenu une augmentation de 3% du budget de la culture.
  • Certaines recommandations seront neutres budgétairement. Par exemple, il suffirait que l’administration change sa manière de faire.
  • Les autres recommandations devront être budgétées, puis phasées dans un ordre logique, par les comités de suivi.
  • Quelle garantie que ces mesures survivront à la législature ? C’est aux artistes (et techniciens) de s’organiser pour peser dans le débat sur le long terme.

rockerill_01

Donc, il reste du pain sur la planche !

rockerill_04

Laisser un commentaire